GOOGLE DOODLE 200 EME ANNIVERSAIRE FRANTZ LITZ OCTOBRE 2011 BLOGPARFAIT A

A l'occasion de sa première tournée à Londres, Franz Liszt agé de 16ans, accompagné de son père Adam, donne plusieurs concerts au casino de Boulogne s/Mer -----                                            En 1827, Boulogne est un port transmanche, les personalités politiques ou artistiques s'y arrêtent quelques jours  avant de prendre le bateau vers Douvres ou Folkestone. La ville est célèbre pour ses bains de mer, sa vie culturelle, ses plaisirs . 

L' annotateur relate les faits:  "Le jeune Liszt a étonné  le monde musical par ses prodiges à cet age oû l'on est qu'à des essais.... il a mis dans plusieurs morceaux trés difficiles, le sceau à sa brillante réputation........ il a terminé le concert par une improvisation sur les Tyroliennes, et l'on peut dire , alors même que son instrument ne se faisait plus entendre, tout l'auditoire l'entendait encore....... Dans la salle se trouvaient des grands de la cour de Russie, des dames espagnoles de la plus haute distintion, des français recommandables par leurs droits à la reconnaissance de leurs concitoyens, que par l'élévation de leur naissance......."

adam litzSon père et lui logent dans une auberge de la rue Thiers. Adam contracte la fièvre typhoïde, il décéde le 29 aout 1827 ---  Adam Liszt était violoncelliste, intendant des bergeries du Prince Esterhazy de Hongrie. Il accompagnait Franz lors de ces voyages. Il était son "impressario", son compagnon de route, son mentor.  Il fut enterré dans le carré protestant du cimetière de l'est.  Puis on perdit sa trace. C'est grâce à une enquète de Mr Roger Lemaire, que cette histoire fut redécouverte. 

 Le 12 juillet 2001 fut inaugurée une stèle à la mémoire de Adam Liszt, une colonne de bois sculptée, une Fejfa dans le style hongrois. L'orchestre de Szolnok, le conseiller culturel de l'ambassade de Hongrie, le maire et des membres du conseil municipal ont participé à cette cérémonie.  

007 001 (2) Cette stèle se situe à gauche de l'entrée du cimetière de l'EST rue Framery,

sources: Bertrand Spiers article de la semaine boulonnaise; Wikipédia;