12321324_935945256454924_7231562327979767218_n Cette semaine Boulogne a accueilli un navire transportant des passagers, grand événement. Mais n oublions pas que notre Boulogne a un passé d'étape, de départ transatlantique.

-Un peu d histoire: Au Moyen Age  Boulogne est  le plus grand port d’embarquement de la Gaule pour  "la petite Bretagne " ( la Grande Bretagne" puis "Britania"par les romains)

-Pendant le moyen âge, la vie du port est assez mouvementée:  invasion des Saxons, des vikings, pirateries, guerres…Mais le port est aménagé suite à l’important  commerce avec l’Angleterre.  Puis  les siecles suivants, chaque rois de France a apporté des aménagements à notre  Boulogne.

Les plus grands travaux, nous les devons à Napoléon. Dans sa folie de conquérir l'angleterre, il modifia le port:  un quai est construit, un bassin semi-circulaire est creusé pour accueillir la flotte française, plusieurs forts sont construits, un arrière port est aménagé pour abriter le reste de la flotte......... nous connaissons la suite.......                                                                      -1843 : Mise en service de la ligne de transport de voyageurs Boulogne/Folkestone                                                                                   Le trafic de voyageurs est très dynamique à la Belle Epoque: il passe de 110 000 au début des années 1890 à 450 000 dans les années qui précèdent la guerre.                                                                                                - 1913:  une année record avec 512 000 passagers. Le transport des excursionnistes qui viennent en France pour une ou deux journées s'est stabilisé aux environs de 85 000 par an.  A la veille de la guerre, Boulogne est devenue le premier port de voyageurs entre la Grande-Bretagne et le continent.......                                                                                                                                  Depuis 1889, Boulogne est devenue un port transatlantique, avec la création d'un service d'escale par la compagnie hollando-américaine sur la ligne Rotterdam-New York.                                                      Dix ans plus tard, la Hamburg - Amerika Linie établit à son tour une escale à Boulogne; cinq autres compagnies vont suivre cet exemple à la Belle Epoque. Boulogne est ainsi en relation avec New York, Rio de Janeiro, Buenos Aires, Lagos, Douala et le Cap. Entre 1899 et 1913, le trafic des voyageurs transatlantiques triple, passant de 10 000 à 30 000.                              - 1944 : 98% du port est détruit.                                Début des années 1950 : Reprise du Transmanche avec le lancement de passerelle pour le transmanche, de la nouvelle gare maritime.                                                           - 1980 : Boulogne joue la carte des car-ferries et modernise la gare maritime et l’Hoverport.                                                                                                                    Mais malheureusement aux fils des années, plus aucuns bateaux n'ont fait leur entrée dans notre port. Les quais ,la gare maritime tout est vide est triste.   Souhaitons que le retour de ces navires annonce un début de quelque chose .                     

sources:http://boulognecartepostale.free.fr/       boulogne historique

 

43 zoom_255 FERRYBRIG1  003   afboul